Derniers commentaires

Merci pour ce site si complet ...

31/03/2017 @ 14:05:46
par Zohra.M


Question à zénoble :
C'est un ...

03/06/2016 @ 03:25:33
par Admin


Après six mois de lutte, de ...

27/08/2015 @ 17:09:47
par zenobie


Comment trouver un médecin qui prescrive ...

29/07/2015 @ 07:13:11
par mallet


Comment trouver un médecin qui prescrive ...

29/07/2015 @ 07:11:52
par mallet


Calendrier

Septembre 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
 << <Oct 2017> >>
    123
45678910
11121314151617
18192021222324
252627282930 

Annonce

Qui est en ligne?

Membre: 0
Visiteur: 1

rss Syndication

Liens

 
Affichage des articles postés le: 05/09/2017

05 Sep 2017 

témoignage

Suite à une opération d'urgence, ce qui implique que je n'ai pu cesser de prendre zoloft, lithium et trazodone, les effets de l'anesthésie furent désastreux. Insomnie pendant presque deux  mois, le cerveau complètement à l'envers, perte de la réalité grande fatigue et anxiété ce qui m'a conduit à l'hospitalisation. Ils ont réussi à moitié à me faire dormir avec ativan et plus forte dose de trazodone. En hopital psychiatrique, ils s'en donnent à coeur joie pour ajouter des médicaments que je ne prenais pas en temps normal. À  la sortie de l'hopital, le jeu d'augmenter les doses de zoloft a commencé, jusqu'à 100 mg. Ensuite on m'introduit du lyrica pour l'anxiété (l'anxiété a été causée par l'insomnie), et l'épival. Ma situation n'est pas encore contrôlée car j'ai exigée de passer un test de mon ADN et j'ai reçu les résultats début juillet, j'ai appris que je ne possédais pas le cytochrome 2D6, le responsable principal dans le métabolisme de presque tous les antidépresseurs. Ce fait veut dire qu'on a essayé de me soigner depuis 33 ans avec les mauvais médicaments, ce qui provoquait des intoxications à tous les 2-3 ans. J'ai pris des antipsychotiques pour me faire dormir, ce fut l'enfer car n'ayant pas le 2D6, j'ai vécu deux fois de l'intoxication au  niveau du cerveau. Ces périodes ont été les plus difficiles de ma vie, un enfer dont tu ne sais pas comment t'en sortir. J'ai fait un sevrage de l'effexor qui fut également un enfer, en plus n'ayant pas de 2D6, le médicament s'accumulait dans mon organisme, imaginez. Donc, j'ai commencé un nouveau traitement mi-juillet en enlevant les médicaments métabolisés par 2D6. Étant donné que je prenais zoloft depuis 23 ans, le sevrage est très difficile